Javascript is disable - http://www.supportduweb.com/ - Générateur de ribbons(Bandeaux) web 2.0

accueil accueil site        Drapeau belge  

gif animé Barzotti Noël 2017

Michel Célie, le dernier des Capenoules, est mort

Michel celie 01

                                         lire la suite ICI

La voix du NordPUBLIÉ LE 02/04/2016                 La Voix du Nord

photo

photo

photo

Michel Célie, 86 ans, chez lui, rue Lepic à Paris. Producteur de disques (Les Capenoules, la danse des canards, Barzotti, Bernard Dymey....),

ami de Jacques Brel et de tant d'autres. Photo Pierre LE MASSON

Les Capenoules, ce groupe de « canteux » ch’ti emmené par Raoul de Godewarsvelde, a perdu son dernier représentant. Le producteur Michel Célie, natif de La Madeleine, s’est éteint vendredi à Paris, à l’âge de 87 ans.

 

Nous avions rencontré Michel Célie l’an dernier, chez lui, rue Lepic à Paris. Une rue dans laquelle se trouvait la maison de prodution des Capenoules, le label « Déesse », justement. Pour raconter sa vie, il résumait ainsi : « J’ai toujours eu de la chance ».

Adolescent, Michel Célie vit à Mouscron, où sa famille a déménagé : « Ma famille paternelle travaillait le lin, elle avait une entreprise de rouissage dans la vallée de la Lys. Il a été tiré au sort qui s’installerait à Mouscron. C’est tombé sur mon grand-père. » Quand il découvre le théâtre et l’écriture, il sait vite qu’il ne veut pas travailler dans le textile par tradition familiale.

Il crée alors sa troupe, « Les comédiens réunis ». Avec Pierre, son frère, et Robert Lefebvre (un ancien journaliste à La Voix du Nord), ils créent l’émission de télévision « Les copains du samedi » : « À l’époque, il n’y avait que trois chaînes de télévision dans le Nord - Pas-de-Calais mais une seule, la 3, le samedi soir. Les artistes se disputaient pour venir. »

Ces soirées se terminent autour d’un verre, entre amis et en chansons 100 % chti. Les Capenoules sont nés et préparent, en 1966, leur premier 33 tours. Mais ils n’ont pas de maison de disques. Pierre et Michel créent alors le label Déesse. Déesse parce que, quand il a fallu lui trouver un nom, ils partageaient un verre sur la Grand-Place de Lille. « Et ça a marché. Ce premier 33 tours s’est bien vendu. Le premier 45 de Raoul de Godewarsvelde – Tu n’es qu’un employé – a été diffusé tout de suite à la radio. » Le label Déesse a connu d’autres succès, notammnet avec le « rital » Claude Barzotti, et avec la « Danse des canards ».

L’aventure des Capenoules se termine avec le décès de Raoul (Francis Delbarre), en 1977. De cette amitié, Michel Célie avait gardé l’habitude de déjeuner régulièrement avec son fils, Arnaud Delbarre, quand celui-ci était directeur de l’Olympia.

Plusieurs amitiés ont marqué sa vie, avec Jacques Brel qu’il avait connu à 19 ans, et surtout avec Bernard Dimey, l’auteur de « Mon truc en plumes ».

Ses obsèques auront lieu au Père-Lachaise vendredi 8 avril 2016 à 11h30.

 

autre article ici    Celie  Michel CELIE article de presse la voix du Nord

retrouvez l'interview envoyée par Hélène aux adhérents de son fan club Canada à l'époque

Dans ces 3 numéros chacun comporte une partie de la rencontre avec Michel Celie

Celie100 Celie100 Celie100 

Volume2 N°1 février 1996                     Volume2 N°3 juin 1996                         Volume2 N°4 août 1996

Celie103

Celie104

Celie105

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau